Le Pont de Polleur

mardi 4 août 2020
par  J-C Hamers


Le vieux pont de Polleur, surnommé localement le pont du Coucou est un pont de pierre qui enjambe la Hoëgne, affluant de la Vesdre.
L’emplacement d’un pont à cet endroit date vraisemblablement de l’époque romaine. Ce pont faisait partie de la voie des Ardennes qui reliait Atuatuca Tungrorum, actuellement Tongres à Augusta Treverorum, actuellement Trèves et plus localement Ensival à Cokaifagne. Le pont actuel a été restauré ou reconstruit en 1767 suite à une crue de la Hoëgne qui l’avait endommagé l’année précédente. Il a fait l’objet d’une restauration en 1978.

Le pont est surnommé par les habitants le pont du Coucou, faisant référence à la fête du Coucou, une manifestation folklorique organisée tous les deux ans, en juillet pour chasser la måle biesse (sale bête) qui causait divers dommages dans les bois environnants. A cette occasion, tous les hommes du village se rassemblent pour faire la battue dans les bois du Stanneux, sauf un, le dernier marié de l’année qui, dès lors, est traduit en justice et condamné à être précipité du pont dans la rivière.


Commentaires