Château d’Allemagne-en-Provence

samedi 20 mai 2017
par  J-C Hamers


Allemagne-en-Provence est une commune française, située dans le département des Alpes-de-Haute-Provence en région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Le nom de ses habitants est Allemagniens.

Le château, monument historique classé par arrêté du 2 septembre 1986, est composé :
d’une partie médiévale à l’est (donjon fin XIVe) ;
d’une partie Renaissance (XVIe), souvent modifiée ;
d’un parc, site classé.

Il sert de refuge à la famille des Castellane au XIIIe siècle, quand le comte Charles Ier de Provence confisque les fiefs de Boniface V. Boniface X fait construire le logis Renaissance (aile nord-sud), achevé par son fils vers 1545 (aile est-ouest). Jeanne de Grasse y ajoute la cheminée de la salle principale, ornée de gypseries, de la fin du XIVe siècle pour Serge Panarotto, ou du début du suivant pour la comtesse du Chaffaut. Elle est ornée de statues en ronde-bosse, encadrant un fronton, le tout surmonté d’une frise finement ouvragée. La source d’inspiration est antique. La partie médiévale qui subsiste date de la fin du XVe siècle, le sommet ayant été fortement restauré à la fin du XIXe siècle.

Il est orné de nombreuses gypseries, dont une cheminée monumentale encadrée de deux personnages mythologiques, dans la grande salle (XVIe siècle). Dans une niche au-dessus du balcon de la tour du château se trouve une petite statue d’une déesse enceinte.

Le château a servi de colonie de vacances du syndicat des confiseurs d’Apt au milieu du XXe siècle. Les parties construites sont classées monument historique. Le parc d’un demi-hectare qui l’entoure, orné de plantations de platanes, tilleuls, marronniers et cyprès, est un site classé depuis 1942.
(Source : Wikipédia)


Commentaires